Notre Dame

 De la PROVIDENCE

94300 VINCENNES - 01 43 28 03 59

periodico numero 1


superperiodistas


ASSR



School & work


CDI


Ecole Directe

A.P.E.L

Lycée du Soir


Nos jumelages



espace nouveau depart


Jean Martin Moyë

 sixième d’une famille de 13 enfants, naquit le 27 janvier 1730 à Cutting en Lorraine, dans le diocèse de Metz.

Son frère ainé séminariste lui apprit les premiers rudiments du latin. Après des études de philosophie au collège de Strasbourg, il intégra le séminaire de Metz à la fin de l’année 1751.

Il fut ordonné prêtre le 09 mars 1754.

Très sensibilisé aux problèmes de l’éducation en milieu rural, il fonda en 1767 la Congrégation de sœurs de la Divine Providence, malgré l’opposition de certains de ses supérieurs.

Profondément attiré par le service des missions, il rejoignit le séminaire des « missions étrangères » de Paris en 1769.

En 1773, il partit pour la Chine où il resta 9 ans. Toujours sensible aux problèmes de l’éducation,  Jean Martin Moÿe fonda une congrégation similaire à la Congrégation de la Divine Providence.

Epuisé, malade, il retourna en France en 1784.

Pendant la révolution, en 1791, il s’exila à Trèves en Allemagne.

Jean Martin Moÿe mourut en 1793.

Il est enterré à proximité de l’église de la Trinité, ancienne église des Jésuites, de Trèves.

 

Il fut déclaré Vénérable par le Pape Léon XIII, le 14 janvier 1891.

Béatifié, le 21 novembre 1954 par le Pape Pie XII.

Jean Martin Moÿe est fêté le 04 mai.